Choisir son kimono JJB : comment faire le meilleur choix ?

1

Que vous soyez débutant ou un expert des triangles et kimura, le choix de votre kimono est une étape importante. Il est donc essentiel de choisir le kimono JJB qui répondra au mieux à vos attentes (qui sont différentes pour chacun d’entre vous).

Les différentes couleurs

Contrairement à d’autres arts martiaux, les combattants de JJB peuvent choisir des kimonos de couleurs différentes. Lorsque vous allez choisir votre kimono, le choix de la couleur va donc s’imposer. Pour faire le bon choix, plusieurs choses sont à savoir.

En règles générale, trois couleurs de kimono sont disponibles dans le Jiujitsu Brésilien :

Blanc

– Noir

– Bleu

Si vous êtes un compétiteur ou que vous souhaitez vous mettre à la compétition, il est impératif de choisir un kimono d’une des trois couleurs ci-dessous. En effet la IBJJF (Fédération international de Jiujitsu Brésilien) et d’autres fédérations de JJB n’autorisent que ces trois couleurs pour l’ensemble de leurs événements.

En plus de ces trois couleurs de bases, de nombreux fabricants proposent des kimonos d’autres couleurs plus ou moins flashy. Il existe par exemple des kimonos verts (comme par exemple le kimono balistico de Kings), marrons (le kimono hyperfly x carhart notamment) ou bleu marine.

kimono jjb rose koral
Exemple de kimono JJB rose (de la marque Koral)

Si vous cherchez des couleurs plus voyantes, des fabricants proposent des kimonos JJB femme roses, rouges et même des Gi camouflage. Avant de choisir la couleur de votre kimono, il est important de vous renseigner auprès de votre académie ou future académie. Il se peut que certaines d’entre elles n’autorisent pas toutes les couleurs de Kimonos.

Des académies très traditionnelles peuvent même exiger un kimono de couleur blanche. Il est également important de savoir que selon la qualité de la teinture et de la fréquence de lavage, certaines couleurs ont tendance à passées avec le temps. C’est surtout le cas des couleurs sombres comme le noir et le bleu.

Prix d’un Kimono JJB

Le prix d’un kimono de JJB dépend d’énormément de facteurs (qualité des matières premières, lieu de fabrication, marque…). Généralement, il est possible de trouver un kimono JJb pas cher pour débutant à environ 60-65 €.

Pour des modèles haut de gammes en édition limitée, les prix peuvent dépasser 250-300 €. Pour faire simple, nous avons divisé les kimonos de JJB en trois groupes

Les kimonos à moins de 100€ 

Lorsque vous débutez la pratique du jjb, il est conseillé d’acheter un kimono à moins de 100€.  Pourquoi cela ?

Tout simplement parce que vous n’aurez pas assez d’expérience pour choisir le kimono qui sera le plus adapté à vous et votre style. Faites donc vos armes avec un kimono d’entrée de gamme pour ensuite en racheter de meilleure qualité après quelques mois de pratique.

De toute manière, il est conseillé de posséder plusieurs kimonos si vous vous entraînez plusieurs fois par semaine.

Les kimonos entre 100 et 180€

A cette gamme de prix, vous pouvez retrouvez des kimonos de très bonne qualité et surtout fabriqués au brésil (c’est notamment le cas des kimonos Atama ou Koral). Selon vos préférences, vous aurez la possibilité de choisir plusieurs matières comme des pantalons ripstop.

Il est conseillé d’acheter un kimono de cet ordre de prix après plusieurs mois de pratique. Cela permettra de vous laisser le temps de savoir quelle coupe et quelle marque vous correspond le plus.

Vous aurez également eu le temps d’échanger avec vos partenaires de combats sur les qualités et défauts de chaque marque/modèles.

Les kimonos à plus de 200€

Certains kimonos peuvent atteindre des prix relativement hauts et dépasser les 200 voir 300€. C’est notamment le cas des kimonos fabriqués au Japon de manière artisanale, les éditions limités et modèles haut de gamme de grandes marques.

Ces kimonos seront donc achetés sur des coups de cœurs ou par des combattants de JJB souhaitant le meilleur pour l’entraînement et/ou la compétition.

Les différents types de kimono pour le Jiujitsu Brésilien

Les différentes coupes de kimono

Bien qu’il existe des tailles (A1, A2, A3…), les coupes de kimono de JJB peuvent variés entre les différentes marques. Certaines marques font proposer des coupes cintrées et proches du corps (c’est le cas de la marque anglaise Tatami qui proposent des kimonos cintrés).

D’autres, vont proposer des coupes plus larges et plus confortables (Manto, une marque américano-polonaise propose des kimonos relativement larges qui pourront plaire aux personnes cherchant le confort).

Si vous achetez votre kimono sur internet, il est difficile de connaître la coupe des différents kimonos. La meilleure façon de savoir est de discuter les personnes de votre club qui possèdent des kimonos de différentes marques.

Les différentes matières et type de tissage du Gi

Tout comme la coupe, le choix de la matière et du type de tissage est subjectif et va dépendre de chacun d’entre vous. Selon vos préférences et de votre budget, vous vous orienterez vers :

  • Single Weave : pour faire simple, c’est un tissage classique où chaque fil est tissé l’un après l’autre. Les kimonos en tissage Single Weave sont en général plus léger que les kimonos faits avec d’autres tissages. Etant donné qu’il faut moins de tissu que pour les autres types de tissage, les kimonos Single Weave sont généralement plus abordables.

 

  • Double Weave : Le tissage double weave est le même tissage que le single weave mais reproduit deux fois de suite. Les kimonos double weave seront donc plus épais (et donc plus lourds) mais plus résistants que les kimono Single Weave. Les kimonos double weave sont dans la plupart des cas plus cher que les kimonos single weave (cela est logique vu qu’il faut plus de tissu pour les concevoir).

 

  •  Gold weave : les kimonos Gold weave sont un mix de kimono single et double weave. Grâce une technique spécial de tissage, les kimonos gold weave possèdent les atouts des deux autres types de tissages : ils sont légers et résistants.

Certains fabricants peuvent utiliser d’autres tissages comme le pearl weave ou le platinium weave qui sont des variantes des trois tissages présentés.

Matière du pantalon de kimono JJB

Tout comme pour le haut de kimono, il existe plusieurs matières de pantalon. Les deux plus utilisés sont le coton et le ripstop.

  • Pantalon de kimono JJB en coton : Les pantalons en coton vont être semblables aux pantalons de kimono d’autres disciplines comme le judo. Ils font être confortables et légèrement élastique. Les pantalons en coton auront tendance à se rétrécir au fils des lavages.

 

  • Pantalon de kimono Ripstop : la deuxième matière assez répandue pour la confection des pantalons est le ripstop ou « toile de parachute ».  Cette matière est un mélange de coton et de polyester. Le tissu va donc être très résistant aux déchirures. En comparaison avec les pantalons en coton, les pantalons ripstos vont être plus rigides (et peu être un peu moins confortables).  Les pantalons ripstops seront plus légers et moins facilement « gripables » (ce qui peut donner un atout par rapport à votre adversaire) que les pantalons cotons.

Choisir son kimono pour la compétition

Si vous souhaitez participer à des compétitions organisées par la IBJJF (La fédération internationale de JiuJitsu Brésilien, il est important de choisir son kimono en se basant leurs règles.

En effet, il est essentiel que votre kimono soit en conformité avec un certain nombre de points prenant en compte des éléments comme la couleur, la taille ou encore les patchs. Le non-respect de ces points peut entraîner une interdiction de participer à un événement organisé par la IBJJF.

Pour éviter cela et se trouver dans les gradins, voici les points à vérifier lorsque vous acheter votre Gi dédié à la compétition.

Couleur du kimono JJB pour la compétition

Bien que de nombreux fabricants de kimono proposent des kimonos de nombreuses couleurs (que ce soit vert kaki, bleu marine, camo…), la IBJJF n’autorise que trois couleurs de kimono :

  • Blanc
  • Bleu royal
  • Noir

De plus, il est interdit de mixer les couleurs entre le haut et le bas de kimono. Il n’est donc pas possible de combattre avec un haut de kimono bleu et un bas blanc. Les Gis ayant un col d’une autre couleur que le reste de la tenue ne sont pas non plus autorisés en compétition.

Les patchs et la compétition

Les patchs font partis de la culture JJB. Que se soit pour afficher les couleurs de votre académie, d’une marque ou autre, vous être nombreux à apprendre la couture afin de pouvoir poser des patchs sur vos GI.

Si vous souhaitez faire des compétitions IBJJf, il est important de faire attention à l’emplacement et la finition des patchs choisis. Pour ce qui est de l’emplacement des patchs, le document ci-dessous vous permet de voir tous emplacements autorisés par la IBJJF.

Emplacement patch gi

Emplacement Patch Gi – Document officiel IBJJF Source

Tous les patchs doivent être cousus correctement et en coton. Si l’arbitre constate qu’un patch est mal cousu, celui-ci se réserve le droit de le retirer avant un combat.

Taille du kimono destiné à la compétition

En plus de la couleur et des patchs, la personne qui va inspecter votre kimono va également vérifier certaines mesures. En effet, afin de ne pas vous avantager par rapport à votre adversaire, votre kimono ne doit pas être trop court. Pour vérifier cela, l’arbitre va s’assurer que :

  • La manche de votre kimono de doit pas être à plus de 5 cm de votre poignet lorsque vous tendez le bras
  • Le pantalon de doit être à plus de 5 cm de votre cheville (vous pouvez vérifier en prenant votre malléole comme repère)

En cas de non-respect de ces mesures l’arbitre peut vous demander de changer de kimono.

Quel est le meilleur kimono  pour la compétition de JiuJitsu Brésilien?

Au-delà de la conformité avec les règles instaurées par la IBJJF, le kimono qui vous accompagnera en compétition doit être choisi en tenant compte de plusieurs points essentiels :

  • La coupe : Vous allez rencontrer des adversaires forts et stratèges au cours de vous compétitions, il est donc essentiel d’être stratégique et de donner le moins d’opportunités à l’adversaire. Cela passe notamment par la coupe du kimono. Il est intéressant de choisir un kimono près du corps et assez court (en gardant à l’esprit les mesures IBJJF). Cela va permettre donner plus de difficulté à l’adversaires pour les prises (notamment les grips).

 

  • Le poids : des catégories de poids sont présentes dans chaque chaque compétition. Il faut savoir que dans la grande majorité des cas, les compétiteurs sont pesés avec leur kimono. Il est donc important de choisir un kimono assez léger (ce que les marques appellent parfois les kimono « light ») surtout si vous êtes à la limite de la catégorie du dessus.

 

  • La marque et le modèle : Ce point est très subjectif et va dépendre d’un combattant à l’autre. Les compétitions sont des moments où vous allez vous montrer. Il est donc important de porter un kimono dont vous êtes fier et que vous apporte de l’assurance. Choisissez donc un modèle et une marque que vous affectionnez particulièrement et dont vous partagez les valeurs.

 

Choisir son kimono JJB : comment faire le meilleur choix ?
4.7 (93.75%) 16 votes

1 COMMENTAIRE

  1. Super article vraiment complet ! j’ai appris pleins de choses sur les kimonos JJB et ca m’a permi de faire mon choix pour mon nouveau Gi. J’ai hésité encore le Boa HB1, Venum Challenger et le grips armadura noir. J’ai finalement acheté le Boa HB1 pour le côté Français.

    Au plaisir de vous lire, Mika

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

code